5 choses à savoir sur la France et les OMP [en]

Les Opérations de maintien de la paix (OMP) sont un acteur essentiel pour le règlement pacifique des conflits à travers le monde. Aujourd’hui, plus de 110 000 militaires, policiers et civils sont déployés dans 15 opérations de maintien de la paix à travers le monde. La France participe à la relance de la dynamique en faveur du maintien de la paix et soutient activement les OMP.

PNG

Les Opérations de maintien de la paix (OMP) sont un acteur essentiel pour le règlement pacifique des conflits à travers le monde. Aujourd’hui, plus de 110 000 militaires, policiers et civils sont déployés dans 15 opérations de maintien de la paix à travers le monde. La France participe à la relance de la dynamique en faveur du maintien de la paix et soutient activement les OMP.

La France participe à l’élaboration des mandats des OMP

En tant que membre permanent au Conseil de sécurité, la France participe à l’élaboration des mandats des OMP pour permettre le règlement des conflits et assurer une meilleure protection des civils. La France est, en tant que "plume", ("Pen holder"), à l’initiative de différents mandats parmi lesquels la MONUSCO (République démocratique du Congo), la MINUSCA (République centrafricaine), la MINUSMA (Mali) et la FINUL (Liban).

La France est contributrice de troupes

Plus de 820 militaires et policiers français sont déployés dans six opérations sur trois continents :
- FINUL (Liban) : 665 Casques bleus
- MINUSCA (RCA) : 102
- MINUSMA(Mali) : 35
- MONUSCO (RDC) : 14
- MINURSO (Sahara occidental) : 2
- MINUJUSTH (Haïti) : 2

La France est le 5e contributeur au budget des OMP

La France contribue à hauteur de 388 millions d’euros au budget des OMP en 2017-2018 (soit 6,28% de ce budget). La France est donc le cinquième contributeur au monde. Elle soutient également le budget des OMP de manière volontaire, et a ainsi versé plus de deux millions de dollars de contributions volontaires au cours de ces deux dernières années.

La France contribue à la formation des soldats de la paix

Avant le déploiement, sur place, et après leur retour, les Casques bleus doivent pouvoir bénéficier de formations efficaces. La France dispose d’une expertise forte dans ce domaine : elle forme plus de 29 000 soldats africains francophones par an, notamment à travers sa coopération bilatérale. Ces formations portent sur plus une cinquantaine de thématiques différentes, parmi lesquelles le maintien de la paix, la formation des cadres, la logistique, le déminage ou encore la sécurité maritime. Elle favorise également l’enseignement du français en privilégiant la formation d’enseignants des académies militaires et de police, notamment en Afrique, en Amérique du Sud et en Asie

La France soutient les OMP par ses actions nationales et en participant à celles de l’Union européenne

La France soutient également les OMP à travers ses opérations nationales. C’est par exemple le cas avec l’opération Barkhane au Sahel, qui agit en complémentarité de la MINUSMA. La France participe également aux actions de l’Union européenne en soutien à la paix et à la sécurité. Au Mali, au Niger, en RCA, en Somalie, l’Union européenne est engagée pour le renforcement des capacités africaines de paix et de sécurité via ses opérations EUTM et EUCAP. L’UE est également un contributeur majeur au financement des opérations africaines, notamment la Force conjointe du G5 Sahel.

Dernière modification : 27/03/2018

Haut de page