Adoption d’une résolution renforçant l’agenda « femmes, paix et sécurité » [en]

Femmes, paix et sécurité
Explication de vote de Mme Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies
Conseil de sécurité – 29 octobre 2019

Monsieur le Président,

La France remercie l’Afrique du Sud pour ses efforts dans un contexte difficile et se félicite de l’unité du Conseil de sécurité. C’est une victoire au bénéfice de l’agenda « femmes, paix et sécurité » qui aura 20 ans l’an prochain.

La France se réjouit que la résolution adoptée aujourd’hui appelle à une mise en œuvre complète de toutes les résolutions de l’agenda, qui se renforcent mutuellement et auxquelles la France est attachée dans toutes leurs composantes. Nous aurions souhaité que le rôle de la société civile et des femmes défenseurs des droits de l’Homme soient pleinement reconnu. Comment, en effet, envisager la mise en œuvre de l’agenda « femmes, paix et sécurité » sans la société civile, sans ces femmes qui, sur le terrain, remettent en cause le statu quo pour exiger le rôle qui leur revient ?

Il est regrettable que notre Conseil continue de passer sous silence la question cruciale de la santé et des droits sexuels et reproductifs sans lesquels l’autonomie des femmes reste un vœu pieux et sans lesquels on ne peut répondre aux besoins les plus élémentaires des victimes de violences sexuelles à travers le monde.

Pour conclure, je souhaite réaffirmer que la France continuera de soutenir la mise en œuvre complète et exigeante de l’agenda « femmes, paix et sécurité ». Cela passera par la mise en œuvre de l’acquis dans son intégralité.

Je vous remercie.

Dernière modification : 29/10/2019

Haut de page