COVID-19 : Nous devons coopérer pour protéger tous les enfants [en]

“Protection de L’Enfant” Réponse à l’appel lancé par le Secrétaire général des Nations unies dans le domaine de l’éducation, de l’alimentation, de la santé et de la sécurité des enfants dans le contexte de la pandémie de grippe A — 19

Une initiative de l’UE, GRULAC, et 60 Membres du Group des Amis des Enfants et SDGs
- 27 avrol 2020

Nous soutenons vivement l’appel du Secrétaire général des Nations unies, António Guterres, pour que l’accès des enfants à l’éducation, à l’alimentation, à la santé et à la sécurité durant la pandémie du COVID 19 soit érigé en priorité par les pays. Nous saluons ainsi la publication du rapport du Secrétaire général des Nations unies ainsi que le plan d’action complémentaire publié par l’UNICEF visant à protéger les droits des enfants les plus vulnérables.

Nous sommes profondément préoccupés par les effets néfastes présents et à venir du COVID 19 sur le bien-être des enfants, sur leur développent et leur protection, notamment leur accès à l’éducation, à l’alimentation, à la sécurité et à la santé, en particulier les enfants se trouvant dans des situations vulnérables.
Nous sommes conscients que les mesures prises pour empêcher la propagation du COVID19 peuvent exposer les enfants à de nombreux risques en matière de protection.

Nous sommes préoccupés par les effets néfastes anticipés de la pandémie sur les enfants des pays les plus pauvres, sur les ménages les plus modestes au sein des pays, et notamment sur les filles de ces ménages ainsi que les risques critiques pour les enfants dans les contextes humanitaires et situations de conflits.

Nous sommes conscients que les effets de cette pandémie et des mesures préventives adoptées pourraient entraver la mise en oeuvre des objectifs du développement durable et la pleine jouissance des droits de l’enfant. En ce sens, nous réaffirmons notre engagement à ne laisser personne de côté ; à ne laisser aucun enfant de côté.

Nous devons donc coopérer pour protéger tous les enfants et agir maintenant afin d’empêcher et d’atténuer tous les risques auxquels ils font face, garantissant l’accès à une éducation de qualité et ouverte à tous, à l’alimentation et aux soins de santé ainsi que renforcer les systèmes sociaux de protection. Nous devons éviter et combattre toutes les formes de violence, notamment la violence domestique, les abus et exploitations sexuels d’enfants en ligne et hors ligne, le harcèlement en ligne et combler le fossé numérique. Nous prenons acte des effets spécifiques de la crise sur l’accès des filles au système éducatif et sur la violence basée sur le genre. Nous devrions faire tout notre possible pour amoindrir les incidences du COVID 19 sur le bien être des enfants, surtout pour ceux que les circonstances actuelles ont rendus plus vulnérables.

Nous entendons pleinement respecter, promouvoir et protéger les droits de tous les enfants, réduire les effets négatifs pendant et après la pandémie ainsi que garantir le respect pour l’intérêt supérieur de l’enfant tout en tenant compte, dans la mesure du possible, de leurs points de vue.

Nous reconnaissons que les enfants et les jeunes sont des agents positifs du changement. Par conséquent, nous nous engageons à nous associer avec eux maintenant et à l’avenir en vue d’atténuer les répercussions durables du COVID-19 sur la santé, sur la société et sur l’économie et afin de garantir un avenir et une planète sains, sûrs et durables pour tous conformément à l’agenda 2030 et les objectifs du développement durable. (SDGs)

Nous sommes résolus à coopérer en toute solidarité à travers les nations et les générations pour relever les défis mondiaux. Nous saluons le travail du système des Nations Unies dans tous les domaines ainsi que ses efforts collectifs pour défendre les droits de l’enfant à court et long terme. Nous nous engageons à poursuivre le travail avec tous les partenaires - à tous les niveaux - afin d’assurer que les enfants atteignent leur plein potentiel et de construire un meilleur avenir.

Signataires (27 Avril 2020)
- Andorra
- Antigua and Barbuda
- Argentina
- Armenia
- Austria
- Bahamas
- Barbados
- Belarus
- Belgium
- Belize
- Benin
- Bolivia (Plurinational State of)
- Bulgaria
- Brazil
- Canada
- Chile
- Colombia
- Costa Rica
- Croatia
- Cuba
- Cyprus
- Czechia
- Denmark
- Djibouti
- Dominica
- Dominican Republic
- Ecuador
- Egypt
- El Salvador
- Estonia
- Ethiopia
- Finland
- France
- Germany
- Ghana
- Greece
- Grenada
- Guatemala
- Guyana
- Haiti
- Honduras
- Hungary
- India
- Ireland
- Italy
- Jamaica
- Japan
- Jordan
- Kazakhstan
- Kenya
- Korea (Republic of)
- Latvia
- Lesotho
- Lithuania
- Luxembourg
- Malaysia
- Malta
- Mexico
- Morocco
- The Netherlands
- Nicaragua
- Nigeria
- Norway
- Pakistan
- Panama
- Paraguay
- Peru
- Poland
- Portugal
- Qatar
- Romania
- Saint Kitts and Nevis
- Saint Lucia
- Saint Vincent and the Grenadines
- Senegal
- Slovakia
- Slovenia
- South Africa
- Spain
- Suriname
- Sweden
- Tunisia
- Turkey
- Trinidad and Tobago
- Uganda
- United Arab Emirates
- United Kingdom
- Uruguay
- Venezuela (Bolivarian Republic of)
- EU

Dernière modification : 29/04/2020

Haut de page