COVID19 : 59 pays appuient l’appel d’Antonio Guterres pour un cessez-le-feu [en]

Déclaration au nom de 59 pays en leur qualité nationale et comme membres du Groupe des amis des femmes, de la paix et de la sécurité, du Groupe des amis des enfants touchés par un conflit armé et/ou du Groupe des amis sur la protection des civils

Nous saluons et appuyons pleinement l’appel du secrétaire général des Nations Unies à procéder à un cessez-le-feu immédiat partout dans le monde, à la lumière de la pandémie mondiale de la COVID-19. Nous faisons écho aux paroles du secrétaire général selon lesquelles : « L’heure est venue de laisser les conflits armés derrière nous pour concentrer nos efforts sur le véritable combat de nos vies ».

Alors que la pandémie mondiale de COVID-19 se propage, nous nous inquiétons du sort des femmes, des enfants et de tous les civils pris dans des conflits armés et d’autres crises humanitaires, notamment les personnes déplacées et marginalisées, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap, ainsi que les blessés, les malades et les détenus. Ces populations sont touchées de façon disproportionnée par les conflits armés. Un cessez-le-feu immédiat partout dans le monde réduirait sensiblement ces impacts, permettrait l’assistance et la protection humanitaires indispensables et, espérons-le, réduirait la propagation de la COVID-19.

Nous appuyons pleinement les efforts des Nations Unies, y compris l’Organisation mondiale de la santé, le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies, le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, l’UNICEF ainsi que d’autres agences, fonds et programmes spécialisés, pour lutter contre la COVID-19. Leurs efforts contribuent à assurer la protection des civils vulnérables qui vivent dans les pays touchés par un conflit. Par la même occasion, nous remercions et soutenons les travailleurs humanitaires et de la santé qui sont en première ligne du combat.

Nous sommes solidaires de toutes les personnes touchées par la COVID-19, y compris les civils et les populations vulnérables qui sont victimes de conflits armés et de crises humanitaires partout dans le monde.

1. Afrique du Sud
2. Allemagne
3. Andorre
4. Argentine
5. Australie
6. Autriche
7. Bangladesh
8. Belgique
9. Brésil
10. Canada
11. Chili
12. Colombie
13. Costa Rica
14. Côte d’Ivoire
15. Croatie
16. Danemark
17. El Salvador
18. Émirats arabes unis
19. Espagne
20. Estonie
21. Finlande
22. France
23. Ghana
24. Guinée
25. Hongrie
26. Islande
27. Indonésie
28. Irlande
29. Italie
30. Jamaïque
31. Japon
32. Jordanie
33. Kenya
34. Koweït
35. Liechtenstein
36. Lituanie
37. Luxembourg
38. Mali
39. Malta
40. Mexique
41. Monténégro
42. Namibie
43. Norvège
44. Nouvelle-Zélande
45. Pays-Bas
46. Pérou
47. Philippines
48. Pologne
49. Portugal
50. Qatar
51. République de Corée
52. République tchèque
53. Royaume-Uni
54. Saint-Marin
55. Slovaquie
56. Slovénie
57. Suède
58. Suisse
59. Uruguay

Dernière modification : 20/04/2020

Haut de page