Debout pour la jeunesse LGBTI [en]

Evènement spécial - Debout pour la jeunesse LGBTI - 17 mai 2017

PNG

Le Core Group LGBT * avec le soutien du Bureau de l’Envoyé du Secrétaire général pour la jeunesse vous invite cordialement à

DEBOUT POUR LES JEUNES LGBTI
Un événement spécial pour protéger, célébrer et soutenir les jeunes lesbiennes, gay, bi, trans et intersex dans le monde

Mercredi 17 mai 2017 de 18h15 à 19h45.

Lieu : Conseil de tutelle, Siège de l’Organisation des Nations Unies, New York

Thème
Créer un environnement sécuritaire et favorable aux jeunes lesbiens, gay, bi, trans et intersex (LGBTI) dans les écoles, à la maison et au sein de la communauté.

Programme

- * 18h15 Discours d’ouverture de l’Ambassadeur Juan Carlos Mendoza García, Représentant permanent du Costa Rica auprès des Nations Unies, et l’Ambassadeur François Delattre, Représentant permanent de la France auprès des Nations Unies, au nom du Core Groupe LGBT
- * 18h25 Message vidéo de Zeid Ra’ad Al Hussein Haut Commissaire des Nations Unies aux droits de l’Homme
- * 18h30 Projection du court documentaire "Out and About"
- * 19h05 Discussion avec des jeunes activistes : Paige Burton (Australie), Gigi Louisa (Kenya), Miki Wali (Fidji) et Tiger Shigetake (Japon), animé par Amir Ashour (Irak)
- * 19h40 Remarques de clôture de l’Ambassadeur Jürgen Schulz, Représentant permanent adjoint et Chargé d’affaires de l’Allemagne auprès de l’Organisation des Nations Unies
- * 19:45 pm Fin de l’évènement
Les invités qui souhaitent participer mais qui n’ont pas de pass ONU doivent RSVP avant lundi 15 mai à 15h (heure de New-York)

1. Contexte

La sensibilisation à l’ampleur et à la portée de la discrimination et de la violence dirigée contre les personnes lesbiennes, homosexuelles, bisexuelles, transgenres et intersexuelles (LGBTI) de tout âge et dans toutes les régions du monde a considérablement augmenté au cours des dernières années. Au Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à Genève, plus d’une centaine de pays ont accepté des recommandations pour réformer leurs lois et introduire d’autres mesures pour protéger les droits des personnes LGBTI. Depuis 2011, le Conseil des droits de l’Homme a adopté trois résolutions et a demandé deux études sur les droits de l’Homme, l’orientation sexuelle et l’identité de genre et, en 2015, le Conseil de sécurité de l’ONU a tenu une discussion sans précédent sur la violence dirigée contre les individus LGBTI dans les conflits. En septembre 2016, le Conseil des droits de l’Homme a nommé le Dr. Vitit Muntarbhorn de Thaïlande premier expert indépendant en matière de protection contre la violence et la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre. Le nouvel expert a pris ses fonctions en novembre 2016.

Les jeunes LGBTI - et les autres jeunes perçus comme non conformes à leur genre - sont particulièrement à risque d’abus et de discrimination à l’école, à la maison et dans la communauté. L’intimidation, la violence et le rejet par leurs familles laissent des millions de personnes isolées et déprimées, conduisant beaucoup d’entre eux à abandonner leurs études et à s’enfuir de chez eux. Rompre de cette spirale - et veiller à ce que tous les jeunes LGBTI puissent exercer leurs droits à la sécurité physique, à la santé et à l’éducation - nécessite une action concertée des gouvernements nationaux, des autorités locales, ddes autorités juridiques, des écoles, des parents et des alliés.

2. Focus et objectifs

L’événement contribuera à sensibiliser les Nations unies et la communauté internationale à l’intimidation et à l’exclusion des jeunes LGBTI, mais aussi à amplifier les voix des personnes touchées et à célébrer la résilience, la diversité et le potentiel des jeunes LGBTI à travers le monde.

L’accent sera mis sur les expériences des jeunes LGBTI dans différentes parties du monde et sur les mesures que les États membres de l’ONU pourraient et devraient prendre pour protéger les jeunes, que ce soit par des réformes juridiques, des changements dans les programmes scolaires ou des politiques sociales. Les discussions mettront également en évidence des initiatives positives prises dans différentes régions du monde pour créer un environnement sécuritaire et favorable pour les jeunes LGBTI - ainsi que le rôle essentiel joué par les familles, les écoles et les organismes communautaires.

3. Format

Le format de l’événement combinera la projection d’un court documentaire et un débat organisé avec la participation active de jeunes activistes LGBTI.

* Le Core Groupe LGBT est un groupe trans-régional qui comprend l’Argentine, l’Australie, le Brésil, le Chili, la Colombie, le Costa Rica, le Salvador, la France, l’Allemagne, Israël ; le Japon, le Monténégro, les Pays-Bas, le Mexique, la Nouvelle-Zélande, la Norvège, l’Espagne, le Royaume-Uni, les États-Unis d’Amérique, l’Uruguay, l’Union européenne et l’Albanie (en tant qu’observateur) ainsi que le Bureau du Haut Commissaire des Nations unies aux droits de l’Homme, et les organisations non gouvernementales Human Rights Watch et Out Right Action International.

Dernière modification : 16/05/2017

Haut de page