Efforts continus de la RPDC pour développer ses programmes de missiles balistiques [en]

Corée du Nord
Déclaration à la presse de la Belgique, l’Estonie, la France, l’Allemagne, la Pologne et le Royaume-Uni
31 mars 2020

La Belgique, l’Estonie, la France, l’Allemagne, la Pologne et le Royaume-Uni sont profondément préoccupés par les essais répétés de missiles, ayant recours à la technologie des missiles balistiques, par la République démocratique populaire de Corée (RPDC) les 2, 9, 21 et 29 mars (heure locale coréenne). La RPDC a mené 17 séries de tirs de ce type depuis mai 2019, y compris 4 tirs ce mois de mars.

Ces tirs illustrent les efforts continus de la RPDC pour développer ses programmes de missiles balistiques et accroître son arsenal, y compris de missiles balistiques de courte portée. La RPDC a aussi poursuivi son programme d’armes nucléaires. Le panel d’experts de l’ONU travaillant sur la RPDC a exposé de façon répétée les actions menées en ce sens.

Nous condamnons de telles actions provocatrices. Elles sapent la sécurité et la stabilité régionales, ainsi que la paix et la sécurité internationales, et constituent une violation claire des résolutions du Conseil de sécurité adoptées à l’unanimité.

Nous continuons d’appeler instamment la RPDC à s’engager de bonne foi dans des négociations constructives avec les États-Unis en vue de la dénucléarisation, à prendre des mesures concrètes en vue de l’abandon de tous les programmes d’armes de destruction massive et de missiles balistiques, d’une manière complète, vérifiable et irréversible, et à s’abstenir de nouvelles provocations.

Il n’y a pas d’autre moyen de parvenir à la sécurité et à la stabilité sur la péninsule coréenne. La poursuite des provocations risque de saper les chances de succès des négociations.

Il est vital que le Conseil de sécurité assure une pleine mise en œuvre de ses résolutions et que les sanctions restent en vigueur. Nous appelons la communauté internationale à se conformer à l’obligation d’appliquer strictement ces sanctions, y compris en rendant compte de leur mise en œuvre conformément aux résolutions adoptées par le Conseil.

Dernière modification : 06/04/2020

Haut de page