L’Agenda 2030 de développement durable [en]

"L’adoption des Objectifs du développement durable, ces 17 leviers prioritaires pour un développement soutenable, a fixé notre cap, l’horizon vers lequel nous devons tendre." François Delattre, représentant permanent de la France auprès des Nations unies, le 10 octobre 2016

La politique de développement de la France s’inscrit dans le cadre international de l’Agenda 2030 de développement durable adopté le 25 septembre 2015 par les Nations unies. Cet Agenda fixe 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) liant lutte contre la pauvreté et développement durable dans une triple dimension : économique, sociale et environnementale. Cette démarche se tient dans la continuité des huit Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) datant de l’an 2000.

PNG

Une approche globale et novatrice

L’objectif est d’engager tous les pays dans une approche intégrée rendant les 17 ODD inséparables. Cette approche globale couvre ainsi l’ensemble des problématiques du développement, que ce soit au Nord comme au Sud. Il s’agit également de mettre en œuvre tous les ODD à différents niveaux, aussi bien national que local. Il est enfin extrêmement novateur dans le sens où il encourage la participation de la société civile, des citoyens et du secteur privé.

L’Agenda 2030 prend en compte la dimension environnementale, en insistant sur les liens entre lutte contre la pauvreté et préservation de la planète face aux dérèglements climatiques. Il recense cinq piliers du développement durable : planète, population, prospérité, paix et partenariats.

Enfin, c’est le Forum politique de haut niveau (FPHN), organisé chaque année, qui permet de mettre en œuvre les ODD à l’échelle internationale. A l’échelle européenne, une semaine du développement durable a également donné l’opportunité aux Etats membres d’échanger sur les ODD, du 30 mai au 5 juin 2017.

Le rôle de la France à l’ONU dans la mise en œuvre de l’Agenda 2030

La France a été très impliquée dans les négociations de l’Agenda 2030. Elle a fait partie des 22 premiers pays à avoir présenté son rapport de la mise en œuvre des ODD, lors du Forum politique de haut niveau de 2016. A l’échelle nationale, elle a décidé une augmentation de ses financements vers l’Agence française de développement (AFD), à hauteur de 4 milliards d’euros d’ici 2020.

La France a particulièrement centré son action sur le climat, en organisant la COP21, amenant les Etats à signer l’accord de Paris, entré en vigueur le 4 novembre 2016. Elle est également engagée sur de nombreuses autres problématiques, comme l’autonomisation des femmes et l’éducation.

Dernière modification : 16/10/2017

Haut de page