L’Alliance pour le multilatéralisme : pour une coopération internationale rénovée [en]

JPEG

Face à un ordre multilatéral fondé sur le respect du droit international qui se voit fragilisé, la France, l’Allemagne et un certain nombre de leurs partenaires ont lancé une initiative novatrice, l’Alliance pour le multilatéralisme, agrégateur de bonnes volontés visant à développer et mettre en œuvre une méthode multilatérale rénovée.

L’Alliance pour le multilatéralisme vise un double objectif :

→ montrer que les Etats soutenant le multilatéralisme et attachés aux Nations unies restent majoritaires ;

→ créer un réseau souple et agile d’Etats, prêts à soutenir des initiatives de coopération internationale renforcée, à former des coalitions de soutiens, à générer du consensus, dans un esprit constructif et ouvert.

Lancée le 2 avril 2019 à New York, siège de la principale organisation internationale, l’Alliance pour le multilatéralisme est une association informelle de pays convaincus qu’un ordre multilatéral fondé sur le respect du droit international est la seule garantie fiable pour la stabilité internationale et la paix et que les défis auxquels nous faisons face ne peuvent être résolus que grâce à la coopération. En tout juste quelques mois, un nombre croissant d’Etats partenaires se sont ralliés à cet effort, permettant ainsi de développer divers projets visant à alimenter le travail des organisations internationales existantes.

Cette initiative s’articule autour de trois ambitions :

1/ Protéger, préserver et faire avancer le droit international ;

2/ Conduire des initiatives fortes
là où il est besoin de développer davantage et ainsi renforcer le système multilatéral, en particulier là où la gouvernance est absente ou insuffisante ;

3/ Réformer et moderniser les organisations internationales existantes
, afin de les rendre plus inclusives, représentatives, démocratiques, transparentes, responsables et plus efficaces dans leur fonctionnement ainsi que dans leur capacité à produire des résultats concrets pour les citoyens.

Les premiers résultats tangibles de cette Alliance ont été présentés en septembre 2019 lors de la semaine de haut niveau de la 74ème Assemblée générale des Nations unies, à l’occasion d’un événement co-présidé par la France, l’Allemagne, le Canada, le Chili, le Ghana, le Mexique et Singapour et réunissant une cinquantaine de ministres.

L’événement intitulé « Bâtir un réseau, produire des résultats » a été l’occasion de promouvoir un « multilatéralisme par la preuve », comme évoqué par le Ministre Jean-Yves Le Drian, avec un large soutien à des projets concrets :

Appel à l’action pour renforcer le respect du droit international humanitaire, endossé par 43 Etats

Appel de Paris pour la sécurité et la confiance dans le cyberespace, signé par 17 Etats

Partenariat information et démocratie, signés par 20 Etats

Initiative sur l’égalité entre les filles et les garçons dans l’éducation, signée par 13 Etats

Initiative climat et sécurité, endossée par 32 Etats

11 principes sur les systèmes d’armes létaux autonomes (SALA - LAWS), endossés par 17 Etats

L’événement de l’Alliance pour le Multilatéralisme a également permis d’établir le programme de travail pour les mois à venir.

Dernière modification : 22/10/2019

Haut de page