L’Assemblée générale des Nations unies

L’Assemblée générale des Nations unies a été créée en 1945 par la Charte des Nations unies, lors de la création de l’organisation par 51 Etats. Organe décisionnel et représentatif de l’ONU, elle rassemble aujourd’hui 193 états membres. Au sein de cette instance de dialogue et d’échange unique au monde, l’ensemble des Etats dispose du même droit de vote et d’expression.

JPEG

Organe central du système onusien

L’Assemblée générale est l’organe le plus représentatif des Nations unies : c’est la seule instance dans laquelle l’ensemble des Etats membres sont représentés et peuvent prendre ensemble des décisions.

Le rôle de l’Assemblée générale est d’étudier et de voter des recommandations relatives aux questions internationales sur lesquelles elle est compétente. Organe souverain de l’ONU, elle prend des décisions par un vote à la majorité simple – sauf pour les problématiques majeures pour lesquelles le consensus est privilégié. Chaque Etat dispose d’une voix égale. Organe central, elle approuve le budget de l’ONU, la nomination de son Secrétaire général et élit les membres des autres conseils et instances.

Chaque année, les Etats membres élisent un nouveau Président de l’Assemblée générale ainsi que les membres des bureaux de ses différentes commissions – au nombre de six. Cette année le nouveau Président de l’Assemblée générale est Miroslav Lajcak, ministre slovaque des Affaires étrangères – qui prendra ses fonctions en septembre 2017.

L’Assemblée générale prend des décisions qui ont le pouvoir d’améliorer la vie de millions de personnes. Par exemple, en 2016, elle a adopté les objectifs pour le développement durable : dix-sept domaines d’action dans lesquels la communauté internationale est appelée à s’engager pour obtenir des résultats concrets d’ici 2030. Eradication de la pauvreté et de la famine, promotion de l’égalité hommes-femmes, investissement dans l’éducation…autant d’objectifs ambitieux portés par l’Assemblée générale pour améliorer la condition de l’humanité et protéger notre planète

Une salle majestueuse

L’Assemblée générale se réunit au siège principal de l’ONU, à New York, dans la plus grande salle, qui lui est dédiée. Cette salle coiffée d’un dôme se répartit sur trois étages. Chaque Etat membre y dispose d’un siège à l’étage principal. Les observateurs – organismes qui ont le droit de siéger mais pas de voter - ont eux aussi un siège dédié, au deuxième étage. Le troisième étage est réservé au public.

JPEG

L’emplacement des Etats membres dans la salle change chaque année par souci d’équité. Sur le devant, un podium permet aux orateurs d’énoncer leur discours devant la salle. Les discours sont aussi retranscrits sur deux écrans géants - en direct sur la chaîne télévisée de l’ONU. Derrière le podium siègent notamment le Président de l’Assemblée générale des Nations unies et le Secrétaire général de l’Organisation.

Un rendez-vous annuel au sommet

Tous les ans, les délégations des Etats membres se réunissent dans cette salle de septembre à décembre pour examiner les questions d’actualité importantes pour la communauté internationale. Cette session est ouverte par une semaine de haut niveau à laquelle participent les Chefs d’Etat et de gouvernement, ainsi que de nombreux ministres. Cette année, la semaine de haut niveau de la 72ème Assemblée générale des Nations unies se tient du 18 au 22 septembre. A cette occasion, des centaines de représentants étatiques sont attendus à New York. Ils se rendront tous au siège de l’ONU, où les Chefs d’Etat et de gouvernement prononceront un discours à l’Assemblée générale, afin de mettre en avant leurs priorités pour l’année à venir. Cette semaine sera aussi marquée par la tenue de multiples réunions, conférences et rencontres bilatérales. Pour quelques jours, l’Assemblée générale deviendra le centre de l’attention internationale.

PNG

Dernière modification : 18/09/2017

Haut de page