L’utilité des sanctions sur le Mali pour la mise en œuvre de l’accord de paix

Mali
Remarques à la presse de Mme Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies, Chargée d’Affaires a.i.
29 August 2019

La France se félicite du renouvellement du régime de sanctions sur le Mali pour un an. Ce renouvellement marque une nouvelle fois l’unité du Conseil de sécurité sur les dossiers malien et sur notre engagement collectif en faveur de la paix au Mali. Comme vous le savez, l’instrument des sanctions est un instrument important du Conseil en faveur de la stabilisation du Mali. On l’a vu au cours des derniers mois, ces sanctions ont permis de faire évoluer le comportement de certains au Mali. Elles ont également favorisé des progrès dans la mise en œuvre de l’accord de paix et le message du Conseil de sécurité en renouvelant ce régime de sanctions est le même que celui que le Conseil avait lancé très clairement au mois de juin dernier dans la résolution 2480, à savoir que ceux qui continuent d’entraver la mise en œuvre de l’accord de paix feront face à des sanctions, et je crois que c’est quelque chose dont tous, à tous les niveaux, doivent avoir conscience.

Q : Est-ce que vous prévoyez d’ajouter des nouveaux noms, prochainement, à ceux qui sont concernés par les sanctions ?

Le Conseil de sécurité et le comité de sanctions ont pris leurs responsabilités, au cours de l’année écoulée, pour mettre effectivement un certain nombre d’individus sous sanctions. Il y a eu des désignations et tout le monde doit être conscient que c’est une possibilité à laquelle on s’expose quand on met des entraves aux progrès et à la mise en œuvre de l’accord.

We are glad that there is unity and agreement in the Council for the renewal of the sanctions regime in Mali. It’s once more a mark of the unity of the Council on the Malian file and an important signal of our commitment for peace in that country. Sanctions in Mali are an instrument for stabilization. They have contributed to change the behavior of a number of individuals in Mali and the message that the Security Council, by renewing the sanctions regime, is the same as the one that the Council sent last June when it renewed the MINUSMA mandate in resolution 2480. It is that if you block the implementation of the peace agreement, you expose yourself to sanctions and I think this is something that everybody must be aware of on all levels.

Q : Ambassador, speaking of unity, will there be unity on the UNIFIL renewal this afternoon and are you satisfied as penholder of how the negotiations have gone ?

I am very grateful for Council members for their cooperative spirit in the negotiation of the renewal of the mandate of UNIFIL, which will be adopted this afternoon unanimously. As I’ve said many times, UNIFIL is a regional common good and we all know that it is a crucial instrument for stabilization in the region.

Dernière modification : 09/09/2019

Haut de page