La France salue le renouvellement du régime de sanctions sur la RCA [en]

Résolution renouvelant le régime de sanctions sur la RCA
Explication de vote de Mme Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies, Chargée d’affaires a.i.
Conseil de sécurité - 31 janvier 2020

Monsieur le Président,

La France salue l’adoption de la résolution 2507 qui renouvelle le régime de sanctions sur la RCA.

En tant que plume, nous considérons que ce texte constitue un bon compromis auquel nous sommes parvenus après des négociations où la délégation française s’est efforcée de jouer, de bout en bout, un rôle de facilitateur constructif.

Je tiens à ce titre à remercier les membres du Conseil de sécurité pour leur flexibilité mais je regrette profondément que nous n’ayons pas eu une adoption unanime de ce texte.

Monsieur le Président,

Le Conseil de sécurité est pleinement à l’écoute des autorités centrafricaines en ce qui concerne leurs préoccupations légitimes sur la sécurité de leur pays. La MINUSCA, qui constitue un engagement majeur des Nations unies, assure ainsi la sécurité des populations sur l’ensemble du territoire centrafricain et accompagne le redéploiement progressif des forces armées centrafricaines.

Par ailleurs, pour faciliter l’équipement et pour renforcer la mobilité et la sécurité des forces de sécurité centrafricaines, le Conseil de sécurité a autorisé deux assouplissements significatifs de l’embargo sur les armes entre le mois de septembre et aujourd’hui.

Enfin, je tiens aussi à rappeler que les autorités centrafricaines peuvent bénéficier des procédures d’exemption prévues par le Comité de sanctions des Nations unies.

Monsieur le Président,

Dans un contexte sécuritaire qui demeure instable, il nous paraît important de conserver une approche responsable et de veiller à accompagner les autorités centrafricaines dans leurs progrès en matière de réforme du secteur de la sécurité, de désarmement, de démobilisation et de réintégration des anciens membres des groupes armés, et de gestion des armes et des munitions.

Il s’agit en effet d’un élément clef pour une paix et une sécurité durables en RCA et la France continuera d’apporter tout notre soutien aux autorités centrafricaines pour y parvenir.

Je vous remercie.

Dernière modification : 31/01/2020

Haut de page