La cinquième commission de l’Assemblée générale [en]

La cinquième commission est la Commission de l’Assemblée générale chargée des questions administratives et budgétaires.

JPEG

A propos de la cinquième commission

La cinquième commission est la commission de l’Assemblée générale chargée des questions administratives et budgétaires de l’ONU.

C’est sur la base des recommandations de cette commission que l’Assemblée générale approuve le budget de l’ONU, en vertu de l’article 17 de la Charte des Nations unies.

Quel budget ?

  • Le budget dit « ordinaire » de l’ONU est adopté pour deux ans : le budget actuel couvre 2016 et 2017 pour un montant global de 5,6 milliards de dollars.
  • Le budget des opérations de maintien de la paix (OMP) de l’ONU, qui lui est annuel. Pour la période allant du 1er juillet 2016 au 30 juin 2017, ce budget s’élève à 7,89 milliards de dollars pour le financement des 15 missions actives..

Le fonctionnement

La cinquième commission s’organise en sessions, au cours desquelles sont débattues et négociées les questions budgétaires :

  • la session principale a lieu de septembre à décembre, en parallèle de l’Assemblée générale
  • une seconde session se tient en mai-juin pour traiter spécifiquement des aspects administratifs et financiers des opérations de maintien de la paix.
    La cinquième commission peut aussi être saisie de questions urgentes, liées par exemple au financement d’une nouvelle mission autorisée par le Conseil de sécurité.

La cinquième commission peut parfois être saisie de questions urgentes, liées par exemple au financement d’une mission autorisée par le Conseil de sécurité, lors de l’une de ces trois sessions.

La France au sein de la cinquième commission

La France est le cinquième contributeur financier aux Nations unies avec une quote-part de 4,85% au budget régulier et de 6,31% au budget des opérations de maintien de la paix en 2016 (6,29% en 2017). Ainsi, en 2016 la France a versé 122 millions de dollars au budget régulier et 457 millions de dollars au budget des OMP.

La France est attachée à conférer à l’organisation les moyens de ses ambitions dans le respect des principes de discipline budgétaire et de contrôle de la dépense.

L’évolution du budget des OMP : accompagner la transformation du maintien de la paix

Dans le domaine du maintien de la paix, les dernières résolutions de l’Assemblée générale confèrent aux OMP un budget total de 7,89 milliards de dollars. Ce budget, en diminution de 5 % par rapport à l’exercice précédent, reflète l’évolution des mandats des OMP et permet à l’organisation de poursuivre sa transformation vers un maintien de la paix à la fois plus moderne et plus efficace.

L’Assemblée générale s’est par exemple prononcée en faveur de l’investissement permettant le déploiement de nouvelles technologies sur le terrain (drones, moyens de projection) et ainsi d’adapter les OMP aux enjeux du 21ème siècle.

L’Assemblée générale s’est enfin prononcée en juin 2016 sur une série de mesures visant à améliorer l’efficacité du maintien de la paix. Notamment, les 193 Etats Membres de l’ONU ont convenu de réaffirmer la politique de tolérance zéro vis-à-vis des abus sexuels et de donner au Secrétariat général de l’ONU les outils nécessaires pour lutter contre ces abus.

Dernière modification : 06/10/2017

Haut de page