Mali : des progrès importants ont été réalisés

Mali
Point de presse conjoint de M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères de la France et de M. Soumeylou Boubèye Maïga, Premier Ministre du Mali
29 mars 2019

=Propos de M. Jean-Yves Le Drian=

Je vais présider en présence du Premier ministre malien Maïga, une réunion qui constitue le dernier temps de la séquence de la présidence française du Conseil de sécurité consacrée au Mali et au Sahel et qui intervient très peu de temps après la visite du Conseil de sécurité au Mali et au Burkina Faso. Cette réunion doit nous permettre de faire un point d’étape attendu, conformément à la résolution 2423 adoptée en juin dernier, sur la mise en œuvre de l’accord de paix malien. Cette réunion sera aussi l’occasion d’évoquer l’avenir de l’accompagnement international du processus de paix et le rôle de la MINUSMA, qui est la pierre angulaire de nos efforts collectifs de sécurité au Sahel.

Nous mesurons les progrès importants réalisés au cours des six derniers mois. Davantage a été fait depuis septembre dernier que depuis la signature de l’accord de paix en 2015, comme l’a écrit le Secrétaire général dans son rapport. Je pense notamment à l’engagement pour la première fois de combattants dans un processus de démobilisation ou encore aux progrès sur les volets de la décentralisation ou de la définition des contours d’une armée reconstituée.

Ces progrès, nous les devons à la mobilisation renouvelée des parties prenantes au lendemain de la réélection du Président Keita ainsi qu’à l’engagement des plus hautes autorités maliennes, avec le travail quotidien du Premier ministre Maiga. Nous le devons aussi à l’engagement et à la vigilance des partenaires internationaux du Mali ; et la réunion d’aujourd’hui en est un signe.

Bien sûr, nous le savons, beaucoup de chemin reste à parcourir. Des éléments importants de l’accord qui correspondent à des objectifs fixés par le Conseil n’ont pas encore été tenus. Chacun doit comprendre que le niveau d’engagement exceptionnel de la communauté internationale au Mali doit s’accompagner de la poursuite d’une dynamique positive. Nous appelons donc les parties maliennes à s’engager sur une nouvelle feuille de route, engageante, autour de priorités claires.

La réunion d’aujourd’hui sera aussi tournée vers l’accord de paix mais nous évoquerons la situation préoccupante dans le Centre du Mali après la terrible attaque de samedi dernier à Ogossagou. Nous encouragerons la concrétisation des efforts pris par le gouvernement pour répondre à cette attaque ignoble en punissant les coupables et en démantelant les milices, et plus largement, en renforçant la présence de l’Etat dans le Centre.

Voilà en quelques mots, Mesdames et Messieurs, l’enjeu de la réunion qui va s’ouvrir dans un instant, et je remercie le Premier Ministre Maiga d’avoir assisté à cette prise de parole et d’être présent.

Dernière modification : 02/04/2019

Haut de page