Nos priorités : environnement, lutte contre le changement climatique, paix

Dialogues informels en vue de l’élection du Président de l’Assemblée générale pour la 74ème session
Intervention de Mme Anne Gueguen, représentante permanente adjointe de la France auprès des Nations unies
Assemblée générale - 13 mai 2019

Madame la Présidente,
Monsieur le Représentant permanent,

La France salue la présentation par le groupe africain d’un candidat doté de qualités incontestables et d’une expérience solide à la présidence de l’Assemblée générale. Monsieur le Représentant permanent, Professeur, vous pouvez compter sur le soutien de la France pendant votre présidence à venir.

Cela a été souligné à maintes reprises aujourd’hui, la présidence de l’AGNU est une fonction essentielle qui doit permettre à cet organe d’exercer pleinement son rôle, et en particulier de créer les conditions de la confiance entre les Etats membres, de dépasser les divisions pour relever effectivement les grands défis qui sont les nôtres.

Ces défis nous les connaissons tous. Je veux en particulier souligner la protection de l’environnement et la lutte contre le changement climatique, ce sont des priorités dont l’urgence ne sera jamais suffisamment mise en exergue. D’autre part, l’efficacité de notre action au service de la paix et de la stabilité internationale. Ceci passe par les réformes de l’Organisation, parmi lesquelles il ne faut pas oublier la réforme du Conseil de sécurité que la France souhaite voir aboutir.

En complément aux questions qui ont été posées notamment par la délégation de l’Union européenne je voudrais vous poser deux questions Monsieur le Représentant permanent :

1/ Une première, en écho à la question qui a été posée par Andorre tout à l’heure, quel rôle la présidence vous paraît-elle pouvoir et devoir jouer en vue de la pleine mise en œuvre des résolutions adoptées par l’AGNU, sur la question multilinguisme, qui est une « valeur fondamentale de l’ONU » et qui « concourt à la réalisation de ses objectifs » ?

2/ Deuxième question, pourriez-vous évoquer avec nous la méthode que vous envisagez d’employer pour rapprocher et construire des ponts entre les Etats membres sur les différents sujets et notamment celui du renouvellement et de la modernisation du multilatéralisme ?

Dernière modification : 13/05/2019

Haut de page