"Plus que jamais, la tolérance zéro s’impose pour les violences domestiques" [en]

Réponse à l’appel du Secrétaire général des Nations unies sur les violences basées sur le genre et le COVID-19
Déclaration de 124 Etats membres et observateurs de l’ONU- 8 avril 2020

"Nous soutenons pleinement l’appel du Secrétaire général des Nations unies Antonio Guterres sur les violences basées sur le genre et le Covid-19.

Alors qu’un nombre croissant de pays adopte des mesures de confinement en conséquence de l’augmentation des cas d’infection, les numéros d’urgence et les centres d’accueil pour les victimes de violence domestique sont confrontés à une augmentation des appels à l’aide partout dans le monde. Les victimes et les survivantes n’ont aucun échappatoire quand la violence a lieu là où on leur demande de prendre refuge : à la maison.

Plus que jamais, la tolérance zéro s’impose pour les violences domestiques. Nous nous engageons à placer la prévention et la réparation des violences basées sur le genre au centre de nos réponses nationales et internationales, y compris afin de garantir aux femmes un accès sécurisé à l’information et aux services.

Nous rendons hommage aux personnels de santé, aux travailleurs sociaux, aux organisations de la société civile, ainsi qu’à ONU Femmes et aux autres agences de l’ONU pour leurs efforts remarquables dans la gestion de cette crise.

Les femmes ne sont pas simplement des victimes. Elles jouent un rôle majeur dans la réponse au Covid-19. Près de 70% des personnels de santé et des services sociaux sont des femmes. Les femmes accomplissent aussi une part disproportionnée du travail non rémunéré et elles constituent des acteurs indispensables du développement
durable de tous les pays.

Nous nous devons ainsi d’assurer que les femmes soient partie prenante dans toutes les décisions concernant la réponse et le relèvement. C’est la seule façon de « mieux reconstruire » pour toutes et tous."

1. Afghanistan
2. Afrique du Sud
3. Albanie
4. Allemagne
5. Andorre
6. Angola
7. Argentine
8. Arménie
9. Australie
10. Autriche
11. Azerbaïdjan
12. Bahamas
13. Bangladesh
14. Belgique
15. Bhoutan
16. Bolivie
17. Bosnie Herzégovine
18. Botswana
19. Brésil
20. Bulgarie
21. Burkina Faso
22. Burundi
23. Canada
24. Cap-Vert
25. Chili
26. Chypre
27. Colombie
28. Comores
29. Costa Rica
30. Côte dʼIvoire
31. Croatie
32. Danemark
33. Djibouti
34. Équateur
35. Espagne
36. Estonie
37. Eswatini
38. Ethiopie
39. Fidji
40. Finlande
41. France
42. Gambie
43. Géorgie
44. Ghana
45. Grèce
46. Guatemala
47. Guinée équatoriale
48. Guyane
49. Honduras
50. Hongrie
51. Îles Marshall
52. Îles Salomon
53. Irlande
54. Islande
55. Israël
56. Italie
57. Jamaïque
58. Japon
59. Jordanie
60. Kenya
61. Lettonie
62. Liban
63. Liberia
64. Liechtenstein
65. Lituanie
66. Luxembourg
67. Macédoine du Nord
68. Malaisie
69. Malawi
70. Maldives
71. Mali
72. Malte
73. Maroc
74. Mauritanie
75. Mexique
76. Micronésie (États
fédérés de)
77. Monaco
78. Mongolie
79. Monténégro
80. Namibie
81. Népal
82. Nigéria
83. Norvège
84. Nouvelle-Zélande
85. Ouganda
86. Palaos
87. Panamá
88. Papouasie-Nouvelle-Guinée
89. Paraguay
90. Pays-Bas
91. Pérou
92. Philippines
93. Pologne
94. Portugal
95. République de Corée
96. République de Moldavie
97. République démocratique du Congo
98. République dominicaine
99. République tchèque
100. République unie de Tanzanie
101. Roumanie
102. Royaume-Uni
103. Saint Marin
104. Salvador
105. Samoa
106. Serbie
107. Seychelles
108. Sierra Leone
109. Slovaquie
110. Slovénie
111. Suède
112. Suisse
113. Suriname
114. Thaïlande
115. Trinidad et Tobago
116. Tunisie
117. Turquie
118. Tuvalu
119. Ukraine
120. Uruguay
121. Vanuatu
122. Venezuela
123. État de la Palestine
124. Union européenne

PDF - 69.8 ko
Réponse à l’appel du Secrétaire général des Nations unies sur les violences basées sur le genre et le COVID-19
(PDF - 69.8 ko)

Dernière modification : 20/04/2020

Haut de page