Renouvellement à l’unanimité de la MINUSCA [en]

MINUSCA
Intervention de M. Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies
Conseil de sécurité - 15 novembre 2019

Madame la Présidente,

La France salue l’adoption à l’unanimité de la résolution 2499 renouvelant le mandat de la MINUSCA pour un an. La France a activement travaillé pour favoriser ce consensus et je souhaiterais remercier l’ensemble des membres du Conseil de sécurité pour leur esprit de compromis.

Cette résolution maintient le format et le mandat proactif et robuste de la MINUSCA. C’est un élément clef. La MINUSCA a en effet démontré à plusieurs reprises qu’elle pouvait agir de façon efficace et proportionnée pour protéger les populations civiles contre la menace des groupes armés, y compris les groupes signataires de l’accord de paix. La MINUSCA devra par ailleurs continuer de soutenir le déploiement des forces de sécurité centrafricaines afin qu’elles puissent aussi contribuer à la sécurisation des populations.

En second lieu, cette résolution autorise la MINUSCA à poursuivre son soutien à la mise en œuvre de l’accord de paix du 6 février 2019. Cet accord constitue en effet la seule voie pour une paix durable en RCA et si des progrès ont déjà été réalisés, des défis importants demeurent. Les groupes armés doivent cesser de violer leurs engagements, les garants de l’accord doivent mettre en œuvre les mesures, y compris les sanctions, prévues par l’article 35 de l’accord de paix. Justice doit être rendue aux victimes. La communauté internationale, et notamment les pays de la région, doivent continuer de soutenir la mise en œuvre de cet accord, de façon coordonnée.

Enfin, Madame la Présidente, cette résolution autorise la MINUSCA à soutenir la préparation et la tenue des élections présidentielles et législatives de 2020/2021 avec la perspective de ressources financières adéquates pour le faire. Il est essentiel que tous les acteurs centrafricains œuvrent de façon constructive pour que ces élections se tiennent de façon pacifique, transparente et dans les délais constitutionnels car aucune transition ne peut être sinon envisagée. Je souhaiterais également souligner l’importance que l’ensemble des partenaires de la RCA se mobilisent en soutien à ces élections.

Madame la Présidente,

La France continuera de soutenir fermement l’action de la MINUSCA et de son Représentant spécial. Elle continuera également d’apporter tout son soutien au Président Touadéra et au peuple centrafricain pour les accompagner vers une sortie de crise durable.

Je vous remercie.

Dernière modification : 22/11/2019

Haut de page