Syrie : la France regrette le rejet de la résolution sur la crise à Idlib [en]

Syrie
Explication de vote de M. Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies
Conseil de sécurité - 19 septembre 2019

Merci Monsieur le Président,

La France regrette que nous ne soyons pas parvenus aujourd’hui à un accord pour répondre à la crise humanitaire en cours à Idlib. Nous saluons les efforts de l’Allemagne, de la Belgique et du Koweït pour tenter de parvenir à un texte d’équilibre, qui aurait mérité notre soutien unanime.

Alors que la situation à Idlib n’a cessé de se détériorer ces derniers mois, j’appelle chacun d’entre nous à faire preuve de responsabilité et à rechercher ensemble la voie du compromis dans les jours à venir. Ceux qui sont directement parties prenantes ont la responsabilité de faire respecter le droit international humanitaire. La situation à Idlib et de manière plus générale en Syrie exige que nous ayons un dialogue constructif au sein de cette enceinte et c’est dans cet esprit que la France, pour sa part, reste disposée à travailler.

Je vous remercie Monsieur le Président.

Dernière modification : 19/09/2019

Haut de page