Syrie : la nécessité de nos actions a été reconnue [en]

Syrie - Explication de vote de M. François Delattre, Représentant permanent de la France auprès des Nations unies - Conseil de sécurité - 14 avril 2018

Monsieur le Président,

Le projet de résolution présenté par la Russie vient d’être clairement rejeté.

Le résultat de ce vote envoie un message clair sur la compréhension par les membres du Conseil de sécurité des circonstances, des motivations et des objectifs de nos actions d’hier. Leur nécessité, leur caractère proportionné et ciblé ont été reconnus. Surtout, personne ne conteste que l’usage d’armes chimiques ne saurait être toléré et doit être dissuadé. C’est un point essentiel.

Il est important à présent de nous tourner vers l’avenir. Comme je l’ai dit à l’instant, ces frappes sont une réponse nécessaire, au service du droit et au service de notre stratégie politique pour mettre un terme à la tragédie syrienne.

C’est pourquoi nous porterons, avec nos partenaires britanniques et américains, un projet de résolution sur les volets politique, chimique et humanitaire du dossier syrien en vue d’établir une solution durable au conflit.

La France travaillera avec tous les membres du Conseil de sécurité à cet effet.

Je vous remercie.

Dernière modification : 09/11/2018

Haut de page