Yémen : La France se réjouit de l’adoption de la résolution 2511 [en]

Yémen
Explication de vote de M. Nicolas de Rivière, représentant permanent de la France auprès des Nations unies
Conseil de sécurité – 25 février 2020

Monsieur le Président.

Je tiens tout d’abord à me réjouir de l’adoption de la résolution 2511.

Après d’ultimes efforts, nous sommes parvenus à trouver une solution de compromis afin de maintenir l’unité de ce Conseil. Il est donc d’autant plus regrettable que cette unité soit rompue au moment du vote, alors qu’aucun élément problématique ne figure dans la résolution que nous venons d’adopter, et que nous avons discuté jusqu’au bout afin d’aplanir nos différends.

Je tiens à rappeler que les résolutions de ce Conseil sont le fruit de compromis. Chacun doit donc faire des concessions et personne ne peut espérer obtenir tous les gains souhaités au début d’une négociation. C’est le fondement même de l’exercice diplomatique et du multilatéralisme, que nous soutenons et que nous défendons.

Quel signal envoyons-nous aujourd’hui à la population yéménite ? Alors qu’ils doivent être les premiers bénéficiaires des décisions de ce Conseil ?

Je remercie le Royaume-Uni pour les efforts qu’il a déployés afin de garantir l’adoption de cette résolution et j’appelle tous les membres de ce Conseil à négocier de bonne foi et à agir avec responsabilité pour maintenir son unité, qui doit être la règle et non l’exception.

Je vous remercie.

Dernière modification : 25/02/2020

Haut de page