Congrès mondial de la nature de l’UICN

Ce Congrès sera une étape clé pour la conservation de la nature et le développement d’un nouveau cadre mondial pour la biodiversité.

PNG

Qu’est-ce que le Congrès mondial de la nature ?

Créée en 1948, l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) est le réseau environnemental le plus important et le plus diversifié au monde. Forte de l’expérience et ressources de ses 1 400 organisations membres, ainsi qu’aux compétences de ses 18 000 experts, elle fait autorité, à l’échelle internationale, sur l’état de la nature et les mesures nécessaires pour la protéger. L’UICN offre un lieu de débat où gouvernements, ONG, scientifiques, entreprises, communautés locales, et membres de la société civile peuvent travailler ensemble à l’élaboration et à la mise en œuvre de solutions pour lutter contre les défis environnementaux.
Tous les 4 ans, l’UICN organise un Congrès mondial de la nature pour fixer les priorités de conservation mondiales. Ce Congrès constitue l’un des principaux évènements internationaux en matière de protection de l’environnement et de la biodiversité. Parce qu’il rassemble des chefs d’Etats, des scientifiques, des membres de la société civile, et d’autres acteurs, il permet une mobilisation de haut niveau sur ces enjeux.

Le Congrès mondial de la nature, initialement prévu pour juin 2020, a été reporté à septembre 2021 en raison de la pandémie de COVID-19. Le Congrès se tiendra au cours d’une année charnière pour la nature et le climat sur la scène multilatérale, avec la tenue de la COP15 sur la biodiversité et de la COP26 sur le climat.

Cette année, le Congrès témoignera d’un engagement mondial autour de 7 thèmes : paysages, eau douce, océans, changement climatique, droits et gouvernance, savoir, innovation et technologie et systèmes économiques et financiers.

Le Congrès est également le lieu de réunion de l’Assemblée des Membres de l’UICN. L’Assemblée des Membres est l’organe décisionnel le plus élevé de l’UICN. Au cours de cette Assemblée, les 1 300 Membres de l’UICN votent sur des questions urgentes de conservation et de développement durable. L’adoption de motions permet notamment de définir la position des membres de l’Union sur chaque problématique environnementale abordée et de guider le programme de travail de l’UICN pour les 4 années à suivre.

Le programme du Congrès : du 3 au 11 septembre 2021

Le Congrès se tiendra à Marseille, sous un format hybride qui permettra au public de participer à un ensemble d’événements sur place, ou d’assister à certains événements à distance.

  • Le 3 septembre : Cérémonie d’ouverture du Congrès.
  • Du 4 au 7 septembre : Forum qui inclut un dialogue de haut niveau et la tenue de sessions thématiques. Le Forum comprendra également des pavillons nationaux et thématiques et des expositions.
  • Du 8 au 10 septembre : Assemblée générale pendant laquelle les membres de l’UICN voteront sur les motions et éliront leur prochain Conseil.
  • Le 11 septembre : Cérémonie de clôture du Congrès.

Pour retrouver toutes les informations sur le congrès et s’inscrire, rendez-vous sur le site du Congrès mondial de la nature

Et participez à la conversation sur les réseaux sociaux avec #IUCNcongress

La protection de la nature et de la biodiversité : un enjeu prioritaire pour la France

Riche d’un patrimoine naturel d’une grande diversité avec plus de 180 000 espèces recensées en métropole et outre-mer, soit 10% des espèces connues sur la planète, la France a fait de la protection du climat et de la biodiversité une des priorités majeures.

Au niveau national, la France mène depuis 2018 un Plan biodiversité, qui comprend 90 actions concrètes.

Au niveau international, elle est engagée dans de nombreux fora pour mobiliser la communauté internationale à relever le niveau d’ambition. A titre d’exemples récents :

- La France est mobilisée au niveau international pour lutter contre l’érosion de la biodiversité. Elle co-pilote, avec le Costa Rica, la Coalition de la Haute Ambition pour la Nature et les Peuples, dont le but est de défendre l’objectif de protection d’au moins 30% des espaces naturels, terrestres et maritimes, d’ici 2030.

- Le 6 novembre 2019, le Président français Emmanuel Macron et le Président chinois Xi Jinping ont lancé, à Pékin, un appel commun sur la conservation de la biodiversité et le changement climatique, qui révèle l’affirmation d’un leadership politique fort pour la biodiversité.

- Le Président Macron a participé le 30 septembre 2020 au Sommet des Nations unies sur la biodiversité. En marge du Sommet, la France a endossé un « Engagement des dirigeants pour la nature » (Leaders’ Pledge for Nature) qui a été rejoint à ce jour par plus de 80 pays, l’UE et par de nombreux acteurs non étatiques.

- Le jour du 5ème anniversaire de l’accord de Paris, le 12 décembre 2020, la France, le Royaume-Uni et les Nations unies ont organisé conjointement le Climate Ambition Summit 2020 qui représente une étape phare dans la préparation de la COP26 de 2021.

- Le 11 janvier 2021, à Paris, la France a organisé, en concertation avec les Nations unies et la Banque Mondiale, une quatrième édition du One Planet Summit spécialement dédiée à la biodiversité.

Dernière modification : 03/09/2021

Haut de page