Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté 2021 [en]

JPEG

Pourquoi a-t-on besoin d’une Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté ?

La Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté commémore l’appel lancé le 17 octobre 1987 par le père Joseph Wresinski, fondateur de l’association ATD Quart Monde, à éradiquer la pauvreté dans le monde.

Malgré les progrès réalisés ces dix dernières années, la pauvreté est un enjeu encore bien réel qui concerne toutes les régions du monde. Selon les Nations unies, 10 % de la population mondiale, soit 734 millions de personnes, vivent encore aujourd’hui dans l’extrême pauvreté, c’est-à-dire avec moins de 1,90 dollar par jour.

Un chiffre grossi par la pandémie de COVID19 qui, depuis 2020, a plongé 115 millions de personnes supplémentaires dans l’extrême pauvreté. En 2021, ce sont entre 143 et 163 millions de personnes qui devraient basculer dans la pauvreté du fait de la pandémie. En plus d’être affectées par la pandémie, les personnes vivant dans la pauvreté sont aussi en première ligne de l’impact du changement climatique.

Parmi les travailleurs pauvres, nombre d’entre eux dépendent presque uniquement de leur environnement pour survivre et subissent de plein fouet les sécheresses et les inondations. Les réfugiés climatiques sont d’ailleurs de plus en plus nombreux.

La précarité à laquelle font face ces personnes les expose d’autant plus à une variété de discriminations dont des conditions de travail dangereuses, des conditions de logement insalubres, des carences en aliments nutritifs, un accès inégal à la justice, une absence de participation et de représentation politique, ou encore un manque d’accès aux soins de santé.

Depuis sa création, la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté permet d’interpeller sur la misère et l’isolement dans lesquels vivent ces personnes. C’est aussi l’occasion pour tous ceux vivant dans la pauvreté de faire entendre leur voix à travers des témoignages sur leurs conditions de vie.

L’engagement de la France et des Nations unies en faveur des plus démunis

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l’Homme sont violés. S’unir pour les faire respecter est un devoir sacré. » - Joseph Wresinski

L’éradication de la pauvreté et le soutien aux plus démunis est une priorité de la France, qui est mobilisée tant au niveau national à travers une stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté, qu’au niveau multilatéral avec l’Agence française de développement (AFD) qui finance et accompagne des projets dans 115 pays.

Les Nations unies considèrent également l’éradication de la pauvreté comme un enjeu prioritaire qui relève du respect des droits de l’Homme. Le système des Nations unies joue un rôle important pour relever ce défi mondial, notamment dans le cadre de l’Agenda 2030, qui fixe 17 Objectifs de développement durable. Le premier de ces objectifs est l’élimination de la pauvreté sous toutes ses formes et partout dans le monde.

Evènement du 15 octobre à New York

Cette année encore, la France se joint à l’association ATD Quart Monde, au Programme des Nations unies pour le développement (PNUD) et à la Mission permanente du Burkina Faso pour la tenue d’un événement virtuel à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, le 15 octobre, de 10h00 à 11h30 (EST.).

Le thème de l’évènement et de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté de 2021 sera : Construire l’avenir ensemble : Mettons fin à la pauvreté persistante en respectant toutes les personnes et notre planète.

Face aux effets dévastateurs de la pandémie de COVID-19 qui menacent des décennies de progrès dans l’amélioration de la vie des gens, cette réunion sera l’occasion d’une réflexion sur le monde post pandémie et les manières de reconstruire en mieux, la transformation de notre relation à la nature et le démantèlement des discriminations qui désavantagent les personnes en situation de pauvreté. Tout au long de l’évènement seront diffusés des messages de militants vivant dans la pauvreté et confrontés à l’impact de la COVID19, du changement climatique ou de la dégradation de l’environnement. Il représente ainsi un forum pour les dialogues multipartites sur l’éradication de la pauvreté par la justice sociale et environnementale.

Cliquez ici pour vous inscrire

Dernière modification : 07/10/2021

Haut de page